Ma Bisexualité: Choisir entre Lui ou Elle, un choix pas facile pour moi!

Lubumbashi est la capitale économique de la République Démocratique du Congo et la deuxième ville populaire du pays. Elle est établie sur une superficie de 747 km² et est située à une altitude de 1208 m. Étant la ville ayant le plus grand flux d’activités commerciales, Lubumbashi se retrouve avec une multitude de diversités culturelles et un nombre considérable de diversités sexuelles.

Photo de Oladimeji Ajegbile provenant de Pexels

Un amour à trois…

Je suis un homme qui a des sentiments et de l’attirance sexuelle envers les garçons et les filles. Depuis un bon moment maintenant, j’entretiens une relation amoureuse à trois sans que mes deux compagnons, un garçon d’une part et une fille d’autre part, ne soient informés de ce trio amoureux. J’étais heureux et épanoui car j’étais comblé par mes sentiments amoureux et vivait ma sexualité comme il se doit d’une part comme de l’autre. Au fur et à mesure que le temps passait, mes sentiments ne cessait d’augmenter en l’une tout comme en l’autre. Connaissant la réalité de ma sexualité, je n’avais d’autre choix que de rester clandestin de peur d’être repoussé par la société et par mes compagnons.

Les rumeurs qui ne mentent pas

Vue que rien ne reste éternellement caché sous le soleil, ma petite amie entendit des rumeurs comme quoi je serai en couple donc en train de la tromper avec un homme. Elle ne s’agite pas et décida de mener ses propres enquêtes pour chercher à trouver la vérité et confirmer ces rumeurs. De l’autre côté mon amant garçon entendit aussi des rumeurs comme quoi je serai en couple avec une fille. De son côté, il n’en fera pas palabre car je lui avais fait part de mes envies d’avoir un enfant biologique.

Un soir, ma copine étant informée de ma présence à mon domicile, accompagné de mon amant, elle décida de me faire une visite surprise. Elle arriva à la maison, entra sans frapper à la porte et nous trouva en chambre sur le lit tous deux en singlet, la tête de mon amant sur ma poitrine et moi qui lui caressait les cheveux. Elle sortit sans dire aucun mot et rentra chez elle. Je suis restait avec mon amant qui commença à me poser des questions concernant la fille et moi qui restais sans rien dire réfléchissant à comment m’en sortir de la situation.  J’ai essayé de joindre ma copine sur son portable mais elle refusa de me recevoir, de même que mon amant qui décida lui aussi de mettre fin à notre relation. 

Des doutes et questionnement sur ma sexualité

Quelques temps plus tard, en faisant une promenade au centre ville, j’ai croisé ma copine. J’ai essayé d’avoir une conversation avec elle mais elle m’a traité d’instable mentale car se rappelant des beaux moments passés ensemble, elle n’en croyait toujours pas. Elle me demanda juste si j’étais capable de lui dire ce que je suis allé chercher de l’autre côté (chez le garçon) alors que je la rendais heureuse et qu’elle aussi faisait pareil. Dès lors j’ai commencé à douter de moi-même et j’ai sombré dans l’alcoolisme et la toxicomanie.

Ni l’un ni l’autre, qui suis-je alors?

La bisexualité est le fait d’éprouver de l’attirance sexuelle et le désir d’entretenir des relations amoureuses avec les deux sexes. En alternance ou simultanément, le degré d’attirance pour l’homme et la femme varie selon les hasards de la vie, les différentes rencontres et les intérêts sexuels. Très minoritaire, cette orientation sexuelle, qui suscite souvent suspicion, déni voire mépris, reste difficile à appréhender parce que les hétéros prennent les bisexuels pour des homos et les homos prennent les bisexuels pour des hétéros, raison pour laquelle s’il y a bien une orientation sexuelle à laquelle le qualificatif de « simple » ne s’applique pas, c’est la bisexualité.

Même si, aujourd’hui, notre société a tendance à mieux accepter l’orientation homosexuelle, il reste beaucoup de travail à faire concernant la bisexualité. Un certain nombre de gens croit effectivement que derrière la bisexualité se cache une homosexualité refoulée et que l’entre-deux n’existe tout simplement pas.

Nécessité de faire un choix? 

Un certain nombre de gens interrogé sur la bisexualité pense qu’il n’y a pas de choix à faire mais la personne bisexuelle doit juste accepter et assumer sa sexualité et en prendre conscience en la rendant responsable.



Catégories :Epanouissement Intellectuel, Notre Blog, plaidoyer, Publications, RDC, StoryTelling

Tags:, , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s